Normal view MARC view ISBD view

Processus d'altération des basaltes du Mont Cameroun [Texte imprimé] : approche géochimique / Marc Bulourde ; [sous la dir. de Aline Dia et Catherine Chauvel]

Auteur principal : Bulourde, Marc, AuteurAuteur secondaire : : Dia, Aline, 1961-...., Directeur de thèse;Chauvel, Catherine, Directeur de thèseAuteur secondaire collectivité : Université de Rennes 1, Organisme de soutenanceLangue :de résumé, Français ; de page de titre, Français ; de titre propre, Français.Publication :Rennes : Géosciences-Rennes, 2001Description : 1 vol. (271 p.) : ill., cartes ; 30 cmISBN : 2-914375-03-4.Collections : Mémoires de Géosciences : Rennes, no. 100Dewey: 550.72, 22Résumé : Le Mont Cameroun est un volcan actif situé en bordure du continent africain. Le climat tropical régnant sur ses flancs crée des conditions privilégiées pour l'étude de l'altération des basaltes. L'altération chimique a été examinée dans des coulées massives (d'âge inférieur à 100 ans) et dans des sols formés à partir de dépôts pyroclastiques récents (810 - 4530 ans). Les coulées massives ne montrent pas de transformations chimiques notables liées à l'altération. Nos résultats démontrent que les effets de l'altération sont négligeables sur la composition chimique de basaltes massifs soumis à des conditions tropicales sur une période de 100 ans. Plus perméables, les sols formés à partir de dépôts pyroclastiques constituent un matériel plus réactif vis-à-vis des solutions d'altération. Ces sols sont significativement enrichis en Cs, Ba, Pb, U, Th, P et appauvris en Na, K, Rb, Mg, Ca, Sr, Ni, Co, et Si. Les enrichissements élémentaires, ainsi que les variations isotopiques du Sr, Nd, et Pb dans les horizons superficiels, s'expilquent par l'adjonction périodique de poussières sahariennes. Nous montrons que la proportion massique d'aérosols sahariensdans les sols n'exède paspas 7%. Les appauvrissements élémentaires résultent de l'hydrolyse des minéraux magmatiques. L'intensité de l'altération ne dépend pas de lâge des dépôts pyroclastiques mais du temps pendant lequel ils restent en surface avant dêtre recouverts par des laves plus récentes et des conditions paléoclimatiques..Bibliographie: Bibliogr. p. 250-261.Thèse : .Sujet - Nom d'actualité : Interaction eau-roche -- Thèses et écrits académiques ;Éléments traces -- Thèses et écrits académiques ;Basalte -- Cameroun, Mont (Cameroun) -- Thèses et écrits académiques ;Altération (géologie) -- Thèses et écrits académiques Sujet : Interaction minéral eau ;Géochimie isotopique ;Elément trace ;Cameroun ;Basalte ;Altération chimique
Current location Call number Status Date due Barcode
Bib. Fontainebleau
Magasin
EMF 536(100) Available EMF11618D

Bibliogr. p. 250-261

Bibliogr. p. 250-261

Thèse de doctorat Sciences de la terre Rennes 1 2001

Le Mont Cameroun est un volcan actif situé en bordure du continent africain. Le climat tropical régnant sur ses flancs crée des conditions privilégiées pour l'étude de l'altération des basaltes. L'altération chimique a été examinée dans des coulées massives (d'âge inférieur à 100 ans) et dans des sols formés à partir de dépôts pyroclastiques récents (810 - 4530 ans). Les coulées massives ne montrent pas de transformations chimiques notables liées à l'altération. Nos résultats démontrent que les effets de l'altération sont négligeables sur la composition chimique de basaltes massifs soumis à des conditions tropicales sur une période de 100 ans. Plus perméables, les sols formés à partir de dépôts pyroclastiques constituent un matériel plus réactif vis-à-vis des solutions d'altération. Ces sols sont significativement enrichis en Cs, Ba, Pb, U, Th, P et appauvris en Na, K, Rb, Mg, Ca, Sr, Ni, Co, et Si. Les enrichissements élémentaires, ainsi que les variations isotopiques du Sr, Nd, et Pb dans les horizons superficiels, s'expilquent par l'adjonction périodique de poussières sahariennes. Nous montrons que la proportion massique d'aérosols sahariensdans les sols n'exède paspas 7%. Les appauvrissements élémentaires résultent de l'hydrolyse des minéraux magmatiques. L'intensité de l'altération ne dépend pas de lâge des dépôts pyroclastiques mais du temps pendant lequel ils restent en surface avant dêtre recouverts par des laves plus récentes et des conditions paléoclimatiques.

Powered by Koha