Normal view MARC view ISBD view

Contexte volcanique et structural de l'hydrothermalisme récent dans le massif du Piton des neiges (île de La Réunion) [Texte imprimé] : étude détaillée du cirque de Salazie / Philippe Rocher ; sous la direction de Robert Brousse

Auteur principal : Rocher, Philippe, 1957-...., AuteurAuteur secondaire : : Brousse, RobertAuteur secondaire collectivité : Université Paris-Sud, Organisme de soutenanceLangue :de résumé, Français.Publication :[S.l.] : [s.n.], 1988Description : 1 vol. (443 f.) : ill. ; 30 cmClassification : 001.E.01.F_001.E.01.F.01Note de contenu : Manque la carte géol. du cirque de Salazie à l'échelle 1:25.000 sous pochette h.-t Résumé : L'étude géologique détaillée du cirque de Salazie (île de la Réunion), complétée par des données recueillies dans les cirques de Mafate, de Cilaos et des Marsouins, aboutit à l'élaboration d'un nouveau schéma d'évolution volcano-structurale du massif du Piton des Neiges. L'édification du volcan-bouclier (plus de 2,1 Ma à 220 000 ans) se traduit par la mise en place de volumineuses coulées de lave à caractère transitionnel auxquelles succèdent progressivement des laves alcalines sursaturées en silice (basaltes à trachytes quartzifères). Une caldeira de subsidence, associée à un complexe annulaire, se forme à la fin de cette phase dans la partie centrale du volcan. L'importante érosion du volcan-bouclier, entre 220 000 ans et 150 000 ans environ, conduit au creusement, sur son flanc oriental, des protocirques de Salazie et des Marsouins qui deviennent coalescents à la dépression caldérique. Un nouveau cycle éruptif débute la phase d'édification du stratovolcan vers 180 000 ans. Le magma alcalin impliqué, sous-saturé en silice, se met en place sous forme de dépôts ignimbritiques et de coulées de lave (basanitoides à trachytes). Vers 70 000 ans intervient une phase tectonique distensive majeure: le magma alcalin, sursaturé en silice (hawaiites à comendites), est alors émis à partir d'un réservoir superficiel. L'activité volcanique la plus récente est adventive et présente des dynamismes éruptifs variés. Deux centres émissifs notamment, situés en bordure du graben, émettent des coulées de laves et des pyroclastites jusque vers 22 000 ans bp. L'étude des paragénèses néoformées montre que, depuis 220 000 ans environ, l'hydrothermalisme a toujours été étroitement contrôlé par les éléments structuraux. Toutes les étapes du refroidissement des intrusions associées à la caldeira ont été mises en évidence, et l'étude des xénolites des brèches ignimbritiques montre que la fracturation concomitante a constitué un système de drains pour les fluides hydrothermaux. Les structures tectoniques du stratovolcan, notamment celles liées au graben, ont également guidé les circulations hydrothermales de moyenne et haute température. La présence actuelle de fluides de type bicarbonate chlorure sodique et de type sulfate acide est, par comparaison avec des champs géothermiques actifs, une incidence de l'existence d'un aquifère géothermal. (Doc Thèses).Bibliographie: Bibliogr. f. 331-342.Thèse : .Sujet - Nom d'actualité : Géologie -- Réunion -- Salazie, Cirque de (Réunion) -- Thèses et écrits académiques ;Altération hydrothermale -- Réunion -- Thèses et écrits académiques ;Altération hydrothermale Sujet : Volcanisme ;Volcanologie ;Pétrologie ;Pétrogénèse ;Morphologie volcan ;Géochimie ;Condition hydrothermale ;Composition alcaline ;Analyse mineurs ;Analyse majeurs ;Analyse chimique
Current location Call number Status Date due Barcode
Bib. Fontainebleau
Magasin
EMF 18385-8 Available EMF12815D

Bibliogr. f. 331-342

Manque la carte géol. du cirque de Salazie à l'échelle 1:25.000 sous pochette h.-t.

Thèse de doctorat Sciences de la terre Paris 11 1988

L'étude géologique détaillée du cirque de Salazie (île de la Réunion), complétée par des données recueillies dans les cirques de Mafate, de Cilaos et des Marsouins, aboutit à l'élaboration d'un nouveau schéma d'évolution volcano-structurale du massif du Piton des Neiges. L'édification du volcan-bouclier (plus de 2,1 Ma à 220 000 ans) se traduit par la mise en place de volumineuses coulées de lave à caractère transitionnel auxquelles succèdent progressivement des laves alcalines sursaturées en silice (basaltes à trachytes quartzifères). Une caldeira de subsidence, associée à un complexe annulaire, se forme à la fin de cette phase dans la partie centrale du volcan. L'importante érosion du volcan-bouclier, entre 220 000 ans et 150 000 ans environ, conduit au creusement, sur son flanc oriental, des protocirques de Salazie et des Marsouins qui deviennent coalescents à la dépression caldérique. Un nouveau cycle éruptif débute la phase d'édification du stratovolcan vers 180 000 ans. Le magma alcalin impliqué, sous-saturé en silice, se met en place sous forme de dépôts ignimbritiques et de coulées de lave (basanitoides à trachytes). Vers 70 000 ans intervient une phase tectonique distensive majeure: le magma alcalin, sursaturé en silice (hawaiites à comendites), est alors émis à partir d'un réservoir superficiel. L'activité volcanique la plus récente est adventive et présente des dynamismes éruptifs variés. Deux centres émissifs notamment, situés en bordure du graben, émettent des coulées de laves et des pyroclastites jusque vers 22 000 ans bp. L'étude des paragénèses néoformées montre que, depuis 220 000 ans environ, l'hydrothermalisme a toujours été étroitement contrôlé par les éléments structuraux. Toutes les étapes du refroidissement des intrusions associées à la caldeira ont été mises en évidence, et l'étude des xénolites des brèches ignimbritiques montre que la fracturation concomitante a constitué un système de drains pour les fluides hydrothermaux. Les structures tectoniques du stratovolcan, notamment celles liées au graben, ont également guidé les circulations hydrothermales de moyenne et haute température. La présence actuelle de fluides de type bicarbonate chlorure sodique et de type sulfate acide est, par comparaison avec des champs géothermiques actifs, une incidence de l'existence d'un aquifère géothermal. (Doc Thèses)

Don Géophy

Powered by Koha

//]]>