Normal view MARC view ISBD view

Compilation des communications dans un langage data-parallèle pour les architectures à réseau à communications compilées [Texte imprimé] / Franck Delaplace ; sous la dir. de J.-P. Sansonnet

Auteur principal : Delaplace, Franck, 19..-...., AuteurAuteur secondaire : : Sansonnet, Jean-Paul, Directeur de thèseAuteur secondaire collectivité : Université Paris-Sud, Organisme de soutenanceLangue :de résumé, Français.Publication :[S.l.] : [s.n.], 1994Description : 210 f. ; 30 cmDewey: 005.4Classification : 001.D.02.B.09_001.D.02.B.04_001.D.04.B.03Résumé : Dans les architectures multiprocesseurs à mémoire distribuée, les communications sont traditionnellement considérées comme plus pénalisantes qu'un calcul. Un des facteurs principaux de ce déséquilibre entre les calculs et les communications doit être imputé au modèle de communication à passage de messages, et en particulier aux couches logicielles réalisant le routage d'un message. A l'opposé, le modèle à communications compilées, tel que celui de la machine Ptah du lri, mais aussi du gf11, nécessite une détermination préalable des chemins, qui s'effectue lors de la phase de compilation. Les éléments gérés par le compilateur concernent alors la définition des chemins, ainsi que la gestion des paquets de messages. La partie traitée lors de l'exécution se réduit donc au transfert des données. La compilation se décompose en deux étapes: définir un programme de communication sur chaque processeur, ce qui constitue la compilation des communications ; définir l'allocation des ressources matérielles du réseau, c'est la compilation du routage. Dans cette thèse, nous avons défini les outils théoriques et les techniques permettant l'analyse et la compilation des communications. Ces techniques ont été développées pour un noyau significatif du langage data-parallèle high performance Fortran. Nous avons insisté sur le développement des techniques spécifiques à une architecture basée sur le principe des réseaux à communications compilées, à savoir la génération d'un code permettant une exécution synchrone et la gestion efficace des schémas de communications. Nous avons validé la compilation des communications par le développement d'un compilateur d'un noyau de hpf nomme high performance Tiny pour l'architecture ptah. L'étude des différents points (analyse des communications, génération de code et compilation du routage) démontre que sous certaines contraintes concernant le placement, la compilation des communications est une alternative valide au routage dynamique par passage de messages.Bibliographie: 100 REF..Thèse : .Sujet - Nom d'actualité : Compilateurs (logiciels) -- Thèses et écrits académiques ;Programmation automatique -- Thèses et écrits académiques ;Compilation (informatique) -- Thèses et écrits académiques ;Architecture des réseaux d'ordinateurs -- Thèses et écrits académiques Sujet : COMPILATION ;Machine parallèle
Current location Call number Status Date due Barcode
Centre de recherche en informatique
EM AI CI200-1595 Sur demande CRI02762D

1994PA112168

Publication autorisée par le jury

100 REF.

Thèse de doctorat Sciences appliquées Paris 11 1994

Dans les architectures multiprocesseurs à mémoire distribuée, les communications sont traditionnellement considérées comme plus pénalisantes qu'un calcul. Un des facteurs principaux de ce déséquilibre entre les calculs et les communications doit être imputé au modèle de communication à passage de messages, et en particulier aux couches logicielles réalisant le routage d'un message. A l'opposé, le modèle à communications compilées, tel que celui de la machine Ptah du lri, mais aussi du gf11, nécessite une détermination préalable des chemins, qui s'effectue lors de la phase de compilation. Les éléments gérés par le compilateur concernent alors la définition des chemins, ainsi que la gestion des paquets de messages. La partie traitée lors de l'exécution se réduit donc au transfert des données. La compilation se décompose en deux étapes: définir un programme de communication sur chaque processeur, ce qui constitue la compilation des communications ; définir l'allocation des ressources matérielles du réseau, c'est la compilation du routage. Dans cette thèse, nous avons défini les outils théoriques et les techniques permettant l'analyse et la compilation des communications. Ces techniques ont été développées pour un noyau significatif du langage data-parallèle high performance Fortran. Nous avons insisté sur le développement des techniques spécifiques à une architecture basée sur le principe des réseaux à communications compilées, à savoir la génération d'un code permettant une exécution synchrone et la gestion efficace des schémas de communications. Nous avons validé la compilation des communications par le développement d'un compilateur d'un noyau de hpf nomme high performance Tiny pour l'architecture ptah. L'étude des différents points (analyse des communications, génération de code et compilation du routage) démontre que sous certaines contraintes concernant le placement, la compilation des communications est une alternative valide au routage dynamique par passage de messages

Powered by Koha