Normal view MARC view ISBD view

Contribution de l'information géographique aux métiers de l'assurance pour la gestion des événements d'ampleur / Arnaud Donguy ; sous la direction de Aldo Napoli

Auteur principal : Donguy, Arnaud, 1982, AuteurCo-auteur : Napoli, Aldo, 1969-...., Directeur de thèse, Membre du juryCo-auteur collectivité : École nationale supérieure des mines, Paris, Organisme de soutenance;École doctorale Sciences des métiers de l'ingénieur, Paris, Ecole doctorale associée à la thèse;Centre de recherche sur les risques et les crises, Sophia Antipolis, Alpes-Maritimes, Laboratoire associé à la thèseLangue :de résumé, Français ; de résumé, Anglais.Publication : 2012Classification : 650Résumé : L'usage de l'information géographique par une société d'assurance se révèle être un précieux atout dans un marché mature et perturbé par d'incessants événements d'ampleur. L'angle d'approche adopté vise à montrer que l'intérêt de son emploi se décline à tous les niveaux de la chaîne de valeur assurantielle (souscription, gestion de sinistre, cumul de risque, réassurance). Nous montrons que le recours à l'information géographique et à ses techniques associées ouvre de multiples voies de développement des métiers de l'assurance. La première vise à estimer le coût d'un événement extrême pour répondre aux exigences imposées par la législation (Solvabilité 2) et offrir des éléments de réflexion quant au dimensionnement des protections financières. La deuxième vise au renforcement de l'offre de protection contre les risques naturels, là où le régime CatNat trouve ses limites et n'intervient pas. Il s'agit de créer des produits d'assurance complémentaires et innovants agissant aux contours d'un système parfois flou et lacunaire. La troisième s'inscrit dans une perspective d'accompagnement des assurés en les informant des risques latents auxquels ils sont soumis, en leurs prodiguant des conseils en matière de prévention face à des risques bien souvent sous estimés et ne recevant généralement pas toute l'attention et de facto, la préparation qui leurs sont dues.; The use of geographical information by an insurance company appears to be a valuable asset in a mature business disturbed by ceaseless extreme events. The chosen approach aims to show the usefulness of this specific information at all levels of the insurance chain value (underwriting, claims management, cumulative risk and reinsurance). We show that the use of geographic information and its associated techniques opens up many development paths for the insurance industry. The first one is to estimate the cost of an extreme event to meet the requirements imposed by legislator (Solvency 2) and offer some thoughts about the need of financial protection. The second aims at strengthening the level of protection against natural hazards, where the insurance scheme is limited by CatNat's law and is not involved. This consists in creating additional and innovative insurance products acting in a vague and sometimes incomplete system. The third is part of a policyholders accompanying perspective by informing them of the latent risks to which they are subjected, furthermore providing them preventive advice against risks which are often underestimated and usually do not benefit from attention and de facto, the way to prepare for them..Thèse : .Sujet - Nom d'actualité : Évaluation du risque ;Technologie -- Évaluation du risque ;Systèmes d'information géographique ;Risque (assurance) Sujet - Forme : Thèses et écrits académiques
Current location Call number Status Notes Date due Barcode
En ligne
http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00741931 En ligne Thèse confidentielle jusqu'au 1er avril 2022, diffusée ici dans une version publique dont les parties confidentielles ont été retirées, la version complète sera disponible en ligne à l'issue de la période de confidentialité.

Titre provenant de l'écran-titre

Thèse confidentielle jusqu'au 02 avril 2022

Ecole(s) Doctorale(s) : École doctorale Sciences des métiers de l'ingénieur (Paris)

Partenaire(s) de recherche : Centre de recherche sur les risques et les crises (Sophia Antipolis, Alpes-Maritimes) (Laboratoire), Centre de recherche sur les Risques et les Crises (Laboratoire)

Autre(s) contribution(s) : Franck Guarnieri (Président du jury) ; Aldo Napoli, Vincent Kusnik (Membre(s) du jury) ; Pierre Carréga, Freddy Vinet (Rapporteur(s))

Thèse de doctorat Sciences et génie des activités à risques Paris, ENMP 2012

L'usage de l'information géographique par une société d'assurance se révèle être un précieux atout dans un marché mature et perturbé par d'incessants événements d'ampleur. L'angle d'approche adopté vise à montrer que l'intérêt de son emploi se décline à tous les niveaux de la chaîne de valeur assurantielle (souscription, gestion de sinistre, cumul de risque, réassurance). Nous montrons que le recours à l'information géographique et à ses techniques associées ouvre de multiples voies de développement des métiers de l'assurance. La première vise à estimer le coût d'un événement extrême pour répondre aux exigences imposées par la législation (Solvabilité 2) et offrir des éléments de réflexion quant au dimensionnement des protections financières. La deuxième vise au renforcement de l'offre de protection contre les risques naturels, là où le régime CatNat trouve ses limites et n'intervient pas. Il s'agit de créer des produits d'assurance complémentaires et innovants agissant aux contours d'un système parfois flou et lacunaire. La troisième s'inscrit dans une perspective d'accompagnement des assurés en les informant des risques latents auxquels ils sont soumis, en leurs prodiguant des conseils en matière de prévention face à des risques bien souvent sous estimés et ne recevant généralement pas toute l'attention et de facto, la préparation qui leurs sont dues.

The use of geographical information by an insurance company appears to be a valuable asset in a mature business disturbed by ceaseless extreme events. The chosen approach aims to show the usefulness of this specific information at all levels of the insurance chain value (underwriting, claims management, cumulative risk and reinsurance). We show that the use of geographic information and its associated techniques opens up many development paths for the insurance industry. The first one is to estimate the cost of an extreme event to meet the requirements imposed by legislator (Solvency 2) and offer some thoughts about the need of financial protection. The second aims at strengthening the level of protection against natural hazards, where the insurance scheme is limited by CatNat's law and is not involved. This consists in creating additional and innovative insurance products acting in a vague and sometimes incomplete system. The third is part of a policyholders accompanying perspective by informing them of the latent risks to which they are subjected, furthermore providing them preventive advice against risks which are often underestimated and usually do not benefit from attention and de facto, the way to prepare for them.

Configuration requise : un logiciel capable de lire un fichier au format : PDF

Powered by Koha