Normal view MARC view ISBD view

Gestion de risque en situation de double inconnu : théorie, modèle et organisation pour la conception de technologies génériques / Olga Kokshagina ; sous la direction de Pascal Le Masson et de Benoît Weil

Auteur principal : Kokshagina, Olga, 1986-...Auteur secondaire : : Le Masson, Pascal, professeur en ingénierie et gestion, Directeur de thèse, Membre du jury;Weil, Benoît, Directeur de thèse, Membre du juryAuteur secondaire collectivité : École nationale supérieure des mines, Paris, Organisme de soutenance;Ecole doctorale Economie, organisations, société, Nanterre, Ecole doctorale associée à la thèse;Centre de gestion scientifique, Paris, Laboratoire associé à la thèsePublication : 2014Classification : 650Résumé : Comment assurer un développement à risques limités alors que marchés et technologies sont inconnus? Ces situations ne peuvent pas être gérées par les stratégies existantes comme market pull ou techno push; et le processus type « trial and learning » apparaît trop coûteux et imprévisible. Or certaines industries comme les semi-conducteurs doivent organiser des développements technologiques à coûts et risques contrôlés, alors que les inconnues techniques et commerciales sont très importantes. Dans ces situations le sucés coïncide avec l'existence des technologies génériques. Mais comment concevoir ces technologies génériques? La thèse modélise la conception des technologies génériques et étudie des modelés d'action collective associés.Ce travail débouche sur quatre résultats principaux : 1) Une stratégie de gestion du risque original, consistant à identifier un « common unknown » ; 2) Un travail de modélisation et de simulation précisant les critères de contingence de cette nouvelle stratégie; 3) La caractérisation de concepts génériques et de processus de conception de généricité a l'aide des théories de la conception les plus récentes; 4) Une nouvelle figure managériale, le « cross-application manager», indispensable pour le succès de la conception de technologies génériques.; Can a company organize development with controlled risk while promising markets and eligible technologies are yet unknown? These situations cannot be handled with classical techno push or market pull strategies; and "trial and learning" processes are too unpredictable and too costly while facing with unknowns in high-tech. However, in some industries such as semiconductors, one has to organize exploration while controlling costs and risks in double unknown. In this situation the success of technological development in double unknown is correlated with the existence of generic technologies. Though, it remains unclear how to account for the design of generic technologies. This thesis models the design of generic technologies and investigates the associated models of collective action.This work is based on four main results:1) an original model of risk management that consists of identifying “common unknown” for several potential applications; 2) the modeling and simulation defining the techno-economic conditions in which the introduced “common unknown” strategy is relevant; 3) The characterization of the notion of generic technological concepts and the process of genericity design built upon the most recent design theory formalisms ; 4) a new managerial figure, the «cross-application manager », essential for the success of generic technologies design..Thèse : .Sujet - Nom d'actualité : Innovations technologiques -- Gestion du risque -- Thèses et écrits académiques ;Théorie C-K -- Thèses et écrits académiques Ressource en ligneAccès au texte intégral | Accès en ligne | Accès en ligne
Current location Call number Status Notes Date due Barcode
En ligne
http://pastel.archives-ouvertes.fr/pastel-01038009 En ligne Thèse en ligne

Titre provenant de l'écran-titre

Ecole(s) Doctorale(s) : Ecole doctorale Economie, organisations, société (Nanterre)

Partenaire(s) de recherche : Centre de gestion scientifique (Paris) (Laboratoire)

Autre(s) contribution(s) : Carliss Baldwin (Président du jury) ; Pascal Le Masson, Benoît Weil, Patrick Cogez, Olivier De Weck (Membre(s) du jury) ; Sylvain Lenfle, Jean-François Boujut (Rapporteur(s))

Thèse de doctorat Sciences de gestion Paris, ENMP 2014

Comment assurer un développement à risques limités alors que marchés et technologies sont inconnus? Ces situations ne peuvent pas être gérées par les stratégies existantes comme market pull ou techno push; et le processus type « trial and learning » apparaît trop coûteux et imprévisible. Or certaines industries comme les semi-conducteurs doivent organiser des développements technologiques à coûts et risques contrôlés, alors que les inconnues techniques et commerciales sont très importantes. Dans ces situations le sucés coïncide avec l'existence des technologies génériques. Mais comment concevoir ces technologies génériques? La thèse modélise la conception des technologies génériques et étudie des modelés d'action collective associés.Ce travail débouche sur quatre résultats principaux : 1) Une stratégie de gestion du risque original, consistant à identifier un « common unknown » ; 2) Un travail de modélisation et de simulation précisant les critères de contingence de cette nouvelle stratégie; 3) La caractérisation de concepts génériques et de processus de conception de généricité a l'aide des théories de la conception les plus récentes; 4) Une nouvelle figure managériale, le « cross-application manager», indispensable pour le succès de la conception de technologies génériques.

Can a company organize development with controlled risk while promising markets and eligible technologies are yet unknown? These situations cannot be handled with classical techno push or market pull strategies; and "trial and learning" processes are too unpredictable and too costly while facing with unknowns in high-tech. However, in some industries such as semiconductors, one has to organize exploration while controlling costs and risks in double unknown. In this situation the success of technological development in double unknown is correlated with the existence of generic technologies. Though, it remains unclear how to account for the design of generic technologies. This thesis models the design of generic technologies and investigates the associated models of collective action.This work is based on four main results:1) an original model of risk management that consists of identifying “common unknown” for several potential applications; 2) the modeling and simulation defining the techno-economic conditions in which the introduced “common unknown” strategy is relevant; 3) The characterization of the notion of generic technological concepts and the process of genericity design built upon the most recent design theory formalisms ; 4) a new managerial figure, the «cross-application manager », essential for the success of generic technologies design.

Configuration requise : un logiciel capable de lire un fichier au format : PDF

Powered by Koha