Normal view MARC view ISBD view

L'évaluation de l'enseignement par les étudiants [Texte imprimé] : approches critiques et pratiques innovantes / Sous la direction de Marc Romainville, Cristina Coggi

Auteur principal collectivité : Rencontres REF, 10, 2007, AuteurAuteur secondaire : : Romainville, Marc, Editeur scientifique;Coggi, Cristina, Editeur scientifiqueAuteur secondaire collectivité : Réseau international de recherche en éducation et formation, Organisateur de réunionPublication : Bruxelles : De Boeck, DL 2009Description : 1 vol. (298 p.) : graph., tabl., couv. ill. ; 24 cmISBN : 978-2-8041-0750-5.Collections : Perspectives en éducation et formationDewey: 371.144, 22Résumé : L'Evaluation de l'Enseignement par les Etudiants (EEE) a progressivement acquis droit de cité dans les universités, malgré les nombreuses résistances qui se sont manifestées à son égard. La situation actuelle de ce type d'évaluation est cependant paradoxale à plus d'un titre. En effet, on dispose désormais d'études nombreuses qui, tout à la fois, confirment la validité et la pertinence de cette forme d'évaluation, mais en pointent aussi les limites, ces dernières rendant notamment nécessaire le recours à d'autres sources complémentaires d'évaluation de l'enseignement. Ces mêmes études identifient les balises à apporter à l'EEE pour la rendre efficace, mais aussi conforme aux valeurs universitaires : respect des spécificités disciplinaires et des contextes, nécessité de suivi ultérieur,... Or un inventaire succinct des pratiques les plus courantes d'évaluation de l'enseignement par les étudiants montre que ces précautions et balises, pourtant largement documentées et admises, sont en définitive peu mises en oeuvre au sein des dispositifs réels. Ceux-ci ont même tendance à se rabattre sur des formes stéréotypées d'EEE, voire à se limiter à des passations purement administratives de questionnaires standardisés sans que personne ne se soucie ni de leurs effets ni de leurs suivis. C'est autour de cette contradiction apparente et de cet étrange écart entre la richesse des réflexions et la stéréotypie des pratiques que s'est construit un séminaire de travail qui a rassemblé quatorze spécialistes de l'évaluation de l'enseignement par les étudiants. [source : 4e de couv.].Bibliographie: Bibliogr. p. [269]-284. Notes bibliogr..Sujet - Nom d'actualité : Évaluation en éducation -- Recherche -- Actes de congrès ;Formation professionnelle -- Évaluation -- Actes de congrès ;Programmes d'études -- Évaluation -- Actes de congrès ;Enseignement supérieur -- Évaluation -- Actes de congrès List(s) this item appears in: Pédagogie et TICE
Current location Call number Status Date due Barcode
Equipe TICE du CCSI
TICE 007 Available TICE 007

Issu d'un séminaire de travail qui a rassemblé, dans le cadre des dixièmes rencontres du Réseau REF (Réseau international de recherche en Education et de Formation), des spécialistes francophones de l'éducation. Les rencontres d'octobre 2007 à Sherbrooke ont été organisées sous le thème général "Apprendre et former entre l'individuel et le collectif"

Bibliogr. p. [269]-284. Notes bibliogr.

L'Evaluation de l'Enseignement par les Etudiants (EEE) a progressivement acquis droit de cité dans les universités, malgré les nombreuses résistances qui se sont manifestées à son égard. La situation actuelle de ce type d'évaluation est cependant paradoxale à plus d'un titre. En effet, on dispose désormais d'études nombreuses qui, tout à la fois, confirment la validité et la pertinence de cette forme d'évaluation, mais en pointent aussi les limites, ces dernières rendant notamment nécessaire le recours à d'autres sources complémentaires d'évaluation de l'enseignement. Ces mêmes études identifient les balises à apporter à l'EEE pour la rendre efficace, mais aussi conforme aux valeurs universitaires : respect des spécificités disciplinaires et des contextes, nécessité de suivi ultérieur,... Or un inventaire succinct des pratiques les plus courantes d'évaluation de l'enseignement par les étudiants montre que ces précautions et balises, pourtant largement documentées et admises, sont en définitive peu mises en oeuvre au sein des dispositifs réels. Ceux-ci ont même tendance à se rabattre sur des formes stéréotypées d'EEE, voire à se limiter à des passations purement administratives de questionnaires standardisés sans que personne ne se soucie ni de leurs effets ni de leurs suivis. C'est autour de cette contradiction apparente et de cet étrange écart entre la richesse des réflexions et la stéréotypie des pratiques que s'est construit un séminaire de travail qui a rassemblé quatorze spécialistes de l'évaluation de l'enseignement par les étudiants. [source : 4e de couv.]

Powered by Koha