Normal view MARC view ISBD view

Homo natura : en harmonie avec le vivant / Valérie Cabanes ; en guise de préface Edgar Morin

Auteur principal : Cabanes, Valérie, AuteurAuteur secondaire : : Morin, Edgar, 1921-...., Préfacier, etc.Publication : Paris : Buchet Chastel, DL 2017Description : 1 vol. (117 p.) : couv. ill. en coul. ; 21 cmISBN : 978-2-283-03019-6.Collections : Dans le vifDewey: 179.1, 23, freClassification : KS.7Résumé : La quatrième de couverture indique : "Grâce à des conditions climatiques favorables et à des milieux de vie fertiles et foisonnants de biodiversité, nous avons prospéré pendant des millénaires. Toutefois, depuis deux siècles, nous avons malmené l'écosystème qui nous abrite et nous nourrit car nous évoluons comme hors-sol, isolés du reste du vivant, oubliant que nous sommes des êtres de nature. Nous devons réapprendre, à l'image des peuples premiers, notre rôle de gardiens. Nous devons retrouver le chemin d'une cohabitation harmonieuse avec les arbres, les plantes et les animaux mais aussi entre nous. Cette démarche exige de baisser nos armes économiques, de questionner notre rapport à la propriété, de limiter la souveraineté des États, de repenser la démocratie. Elle impose enfin de reconnaître que la nature a le droit d'exister et de se régénérer. C'est ainsi que nous pourrons garantir aux générations futures le droit à vivre dans un environnement sain et pérenne.".Bibliographie: Bibliogr. p. 113-[115]. Notes bibliogr..Sujet - Nom d'actualité : Écologie humaine ;Éthique de l'environnement ;Responsabilité environnementale List(s) this item appears in: Liste de nouveautés
Current location Call number Status Date due Barcode
Bib. Paris
Salle de lecture
EMP STS 7683 Checked out 11/05/2020 EMP82221D

Bibliogr. p. 113-[115]. Notes bibliogr.

La quatrième de couverture indique : "Grâce à des conditions climatiques favorables et à des milieux de vie fertiles et foisonnants de biodiversité, nous avons prospéré pendant des millénaires. Toutefois, depuis deux siècles, nous avons malmené l'écosystème qui nous abrite et nous nourrit car nous évoluons comme hors-sol, isolés du reste du vivant, oubliant que nous sommes des êtres de nature. Nous devons réapprendre, à l'image des peuples premiers, notre rôle de gardiens. Nous devons retrouver le chemin d'une cohabitation harmonieuse avec les arbres, les plantes et les animaux mais aussi entre nous. Cette démarche exige de baisser nos armes économiques, de questionner notre rapport à la propriété, de limiter la souveraineté des États, de repenser la démocratie. Elle impose enfin de reconnaître que la nature a le droit d'exister et de se régénérer. C'est ainsi que nous pourrons garantir aux générations futures le droit à vivre dans un environnement sain et pérenne."

Powered by Koha