Normal view MARC view ISBD view

Etude de la rupture par la mécanique de l'endommagement [Texte imprimé] / René Billardon ; sous la direction de Jean Lemaitre

Auteur principal : , René, AuteurAuteur secondaire : : , Jean, 1934-...., Directeur de thèseAuteur secondaire collectivité : Université Pierre et Marie Curie, Paris, 1971-2017, Organisme de soutenanceLangue :de résumé, Français.Publication : [s.l.] : [s.n.], 1989Classification : 001.b.40Résumé : On considère une classe générale de matériaux non standards auxquels appartiennent en particulier les solides non visqueux elasto-plastiques endommageables. Pour le problème en vitesses correspondant, on présente, une borne inférieure et une borne supérieure a la première bifurcation, la condition de perte d'ellipticité ou de bifurcation en mode localise, ainsi que la perte de la condition complémentaire ou condition de bifurcation en modes de surface. On propose d'utiliser la condition de localisation comme critère de rupture locale (transition d'une évolution volumique à une évolution surfacique de l'endommagement), et comme limite de validité des calculs par éléments finis classiques. Ce critère donne les orientation et mode d'ouverture instantané locaux de la fissure lors de l'amorçage. On propose de modéliser les conditions initiales non standards des structures par des champs de valeurs initiales des variables internes, et de mesurer le champ initial d'endommagement par micro-durete. Les procédures numériques (dont un algorithme d'intégration implicite) qui ont été developpees dans un programme de calcul industriel sont décrites. Différentes études expérimentales et numériques de l'amorçage par localisation d'endommagement ductile, de fluage ou de fatigue sont présentées.Bibliographie: 379 ref.Thèse : .Sujet - Nom d'actualité : Amorçage (électricité) -- Thèses et écrits académiques ;Plasticité -- Endommagement, Mécanique de l' (milieux continus) -- Thèses et écrits académiques ;Éléments finis, Méthode des -- Thèses et écrits académiques Sujet : Structure élastoplastique ;Matériau ;Elastoplasticité ;Endommagement ;Rupture
Current location Call number Status Date due Barcode
Bib. Paris
Magasin
EMP 142.995 CCL.TH.786 Available EMP28221D

1989pa066555

379 ref

Thèse d'Etat Physique Paris 6 1989

On considère une classe générale de matériaux non standards auxquels appartiennent en particulier les solides non visqueux elasto-plastiques endommageables. Pour le problème en vitesses correspondant, on présente, une borne inférieure et une borne supérieure a la première bifurcation, la condition de perte d'ellipticité ou de bifurcation en mode localise, ainsi que la perte de la condition complémentaire ou condition de bifurcation en modes de surface. On propose d'utiliser la condition de localisation comme critère de rupture locale (transition d'une évolution volumique à une évolution surfacique de l'endommagement), et comme limite de validité des calculs par éléments finis classiques. Ce critère donne les orientation et mode d'ouverture instantané locaux de la fissure lors de l'amorçage. On propose de modéliser les conditions initiales non standards des structures par des champs de valeurs initiales des variables internes, et de mesurer le champ initial d'endommagement par micro-durete. Les procédures numériques (dont un algorithme d'intégration implicite) qui ont été developpees dans un programme de calcul industriel sont décrites. Différentes études expérimentales et numériques de l'amorçage par localisation d'endommagement ductile, de fluage ou de fatigue sont présentées

Powered by Koha