Normal view MARC view ISBD view

Implémentation d'une cinétique de cristallisation des polymères dans une simulation numérique bidimensionnelle par éléments finis : application à l'injection des thermoplastiques et au procédé push-pull / Anne-Sophie Vintimiglia ; sous la dir. de Noëlle Billon

Auteur principal : Vintimiglia, Anne-SophieAuteur secondaire : : , Noëlle, 1956-...., Directeur de thèseAuteur secondaire collectivité : , Paris, Organisme de soutenance; , Sophia Antipolis, Alpes-Maritimes, Organisme de soutenancePublication : 1999Description : 1 vol (216 p.) : ill. en noir et coul. ; 30 cmClassification : 001.D.10_001.A.04_001.A.2A ; 500 ; 600Résumé : Ce travail concerne la prise en compte d'une cinétique de cristallisation dans un code par éléments finis bidimensionnel de remplissage de moule par des thermoplastiques. Il s'agit de calculer la cristallisation et d'en déduire l’épaisseur solide de polymère formée pendant le remplissage, en injection conventionnelle et en injection push-pull. La cinétique est basée sur le modèle d'avrami-evans-kolmogorov écrit sous forme différentielle. L’équation de la chaleur est écrite sous forme enthalpique et est résolue en température et en taux de cristallinité. Le modèle cinétique nous permet de calculer la fraction volumique transformée dès que la température du polymère est inférieure à la température d’équilibre thermodynamique. Un point fixe couple le calcul de cristallisation au calcul thermique et pour des refroidissements statiques un algorithme de pas de temps adaptatif basé sur l'estimateur d'erreur à posteriori permet de réduire les coûts de calcul. En injection, un autre algorithme de pas de temps, macro/micro a permis de coupler la mécanique à la thermique et au calcul de la cristallisation. La méthode des caractéristiques employée pour le transport permet de suivre l'histoire du matériau. Des simulations de refroidissements statiques et de remplissages ont permis de valider le modèle. Ces simulations ont également mis en évidence l'importance de la condition aux limites en flux de chaleur entre le moule et le polymère ainsi que le choix d'une fraction transformée de non écoulement..Bibliographie: Notes bibliogr. ,185 réf..Thèse : .Sujet - Nom d'actualité : Cristallisation -- Thèses et écrits académiques ;Fluides, Mécanique des -- Thèses et écrits académiques ;Simulation par ordinateur -- Thèses et écrits académiques Sujet : Simulation numérique ;Polymère semicristalin ;Mécanique fluide ;Injection ;Elément fini ;Cristallisation ;Cinétique Sujet Catégorie : MATERIAUX List(s) this item appears in: typdoc thèse à rajouter
Current location Call number Status Notes Date due Barcode
Bib. Paris
EMP 147.611 CCL.TH.938 En numérisation A ne pas massicoter - 2nd envoi num. EMP54616D
Bib. Paris
EMP 147.612 CCL.TH.938 En numérisation 1er envoi numérisation. lot 5 EMP54615D
Sophia Antipolis
EMS T-CEMEF-0211 Checked out Sur demande 07/09/2020 EMS T-CEMEF-0211

Notes bibliogr. ,185 réf.

Thèse de doctorat Sciences et Génie des matériaux ENSMP 1999

Ce travail concerne la prise en compte d'une cinétique de cristallisation dans un code par éléments finis bidimensionnel de remplissage de moule par des thermoplastiques. Il s'agit de calculer la cristallisation et d'en déduire l’épaisseur solide de polymère formée pendant le remplissage, en injection conventionnelle et en injection push-pull. La cinétique est basée sur le modèle d'avrami-evans-kolmogorov écrit sous forme différentielle. L’équation de la chaleur est écrite sous forme enthalpique et est résolue en température et en taux de cristallinité. Le modèle cinétique nous permet de calculer la fraction volumique transformée dès que la température du polymère est inférieure à la température d’équilibre thermodynamique. Un point fixe couple le calcul de cristallisation au calcul thermique et pour des refroidissements statiques un algorithme de pas de temps adaptatif basé sur l'estimateur d'erreur à posteriori permet de réduire les coûts de calcul. En injection, un autre algorithme de pas de temps, macro/micro a permis de coupler la mécanique à la thermique et au calcul de la cristallisation. La méthode des caractéristiques employée pour le transport permet de suivre l'histoire du matériau. Des simulations de refroidissements statiques et de remplissages ont permis de valider le modèle. Ces simulations ont également mis en évidence l'importance de la condition aux limites en flux de chaleur entre le moule et le polymère ainsi que le choix d'une fraction transformée de non écoulement.

Powered by Koha