Normal view MARC view ISBD view

Technologies propres [Texte imprimé] : méthodes de minimisation des rejets et de choix des procédés de valorisation des effluents : application aux ateliers de traitements de surface / par Valérie Laforest ; sous la direction de Jacques Bourgois

Auteur principal : Laforest, Valérie, 19..-...., spécialiste en sciences de l'environnement, AuteurAuteur secondaire : : Bourgois, Jacques, Directeur de thèseAuteur secondaire collectivité : , Lyon, Organisme de soutenanceLangue :de résumé, Français ; de résumé, Anglais.Publication : [S.l.] : [s.n.], 1999Description : 1 vol. (276 p.) : ill. ; 30 cmRésumé : Le traitement des eaux constitue actuellement la part essentielle des investissements industriels pour la protection de l'environnement. En France, les moyens consacrés à la dépollution des eaux sont de l'ordre de 20 milliards de Francs dont la plus grosse part est consacré à l'activité industrielle. Les actions engagées se font par une gestion globale des effluents en privilégiant les actions de réduction à la source notamment par la mise en place de technologies propres (optimisation, changement et modification du procédé de production). Nous avons concentré notre étude sur la mise en place des technologies propres dans les ateliers de traitement de surface (consommateur et générateur d'eau et de produits chimiques). Pour cela, nous avons mis au point deux méthodes de gestion de l'information qui ont abouti au développement de deux systèmes informatiques d'aide à la décision. La première a pour objectif de minimiser la consommation et les rejets en eau tout en optimisant le procédé de production en assurant une efficacité et un rendement optima des rinçages. La deuxième concerne le choix des procédés de valorisation suivant les objectifs de valorisation, les caractéristiques de l'effluent et les paramètres limitant l'utilisation des procédés. Notre approche entre dans une démarche globale de gestion des effluents du traitement de surface. Elle a pour but de limiter la quantité des effluents générés, de valoriser les flux et d'une manière générale de mettre en place les technologies propres dans un contexte de développement durable..Bibliographie: Bibliogr. p. 211-217.Thèse : .Sujet - Nom d'actualité : Déchets -- Valorisation ;Déchets industriels -- Thèses et écrits académiques ;Déchets -- Réduction ;Systèmes d'aide à la décision -- Thèses et écrits académiques ;Systèmes experts (informatique) -- Thèses et écrits académiques ;Gestion des ressources en eau -- Thèses et écrits académiques ; -- Thèses et écrits académiques Sujet : Valorisation ;Traitement surface ;Technologie propre ;Système expert ;Procédé ;Pollution industrielle ;Gestion eau ;Effluent ;Base donnée ;Aide décision
Current location Call number Status Date due Barcode
Bib. Paris
Magasin
EMP 148.058 CCL.TH.961 Available EMP60558D

Publication autorisée par le jury

Bibliogr. p. 211-217

Thèse de doctorat Sciences et Techniques du déchet Villeurbanne, INSA 1999

Le traitement des eaux constitue actuellement la part essentielle des investissements industriels pour la protection de l'environnement. En France, les moyens consacrés à la dépollution des eaux sont de l'ordre de 20 milliards de Francs dont la plus grosse part est consacré à l'activité industrielle. Les actions engagées se font par une gestion globale des effluents en privilégiant les actions de réduction à la source notamment par la mise en place de technologies propres (optimisation, changement et modification du procédé de production). Nous avons concentré notre étude sur la mise en place des technologies propres dans les ateliers de traitement de surface (consommateur et générateur d'eau et de produits chimiques). Pour cela, nous avons mis au point deux méthodes de gestion de l'information qui ont abouti au développement de deux systèmes informatiques d'aide à la décision. La première a pour objectif de minimiser la consommation et les rejets en eau tout en optimisant le procédé de production en assurant une efficacité et un rendement optima des rinçages. La deuxième concerne le choix des procédés de valorisation suivant les objectifs de valorisation, les caractéristiques de l'effluent et les paramètres limitant l'utilisation des procédés. Notre approche entre dans une démarche globale de gestion des effluents du traitement de surface. Elle a pour but de limiter la quantité des effluents générés, de valoriser les flux et d'une manière générale de mettre en place les technologies propres dans un contexte de développement durable.

Powered by Koha