Normal view MARC view ISBD view

Régulation, planification et organisation du système hospitalier : la place des outils de gestion dans la conception des politiques publiques / Olivier Lenay ; sous la direction de Jean-Claude Moisdon

Auteur principal : Lenay, OlivierAuteur secondaire : : Moisdon, Jean-Claude, Directeur de thèseAuteur secondaire collectivité : École nationale supérieure des mines, Paris, Organisme de soutenancePublication : 2001Description : 1 vol. (239 f.) : ill. ; 30 cmClassification : 330 ; 610Résumé : Le système hospitalier est réputé difficile à gérer, principalement en raison des problèmes liés à la définition et à la mesure de l'activité hospitalière. Or, aujourd'hui, un outil de gestion, le Programme de Médicalisation des Systèmes d'Information (PMSI), semble offrir la possibilité d'une véritable démarche gestionnaire reliant, pour chaque hôpital public, activité médicalement signifiante et ressources engagées. Quel a été l'itinéraire qui a conduit à un tel instrument ? Quels sont aujourd'hui ses modes d'usage? Quelles difficultés rencontre-t-il à saisir la diversité des pratiques hospitalières? Et surtout, quelle est la nature de la politique qui a rendu possible la mise en place et l'inscription durable d'une telle instrumentation ? Au cours de sa genèse, la philosophie d'usage de l'outil a évolué, notamment sous l'influence de certains modèles économiques, d'une perspective de médicalisation du contrôle de gestion à celle de la mise en place d'une politique de régulation. Mais cette politique demande à être complétée, en prenant pleinement en compte le statut de l'outil de gestion, non seulement vecteur d'incitation mais aussi outil d'apprentissage, ces deux fonctions couplées constituant une condition nécessaire de la concrétisation de l'outil PMST. Mais constitue-t-il un savoir actif; c'est-à-dire un savoir permettant de dépasser les règles d'un jeu politique largement critiqué et, symétriquement, de donner naissance à de acteurs nouveaux hospitaliers? Cette question envisagée à partir de plusieurs recherches- interventions, mérite d'être nuancée car il apparaît que cette politique de régulation doit coexister avec une politique de planification. Agissant sur des objets différents, régulation et planification définissent deux formes de gouvernementalité distinctes, peu évidentes à concilier mais qui pourraient être dépassées par une troisième forme de gouvernementalité émergente, définissant un nouvel objet de gouvernement: les trajectoires de patients..Bibliographie: Bibliogr. 187 réf..Thèse : .Sujet - Nom d'actualité : Hôpitaux -- Planification -- France -- Thèses et écrits académiques ;Hôpitaux -- Administration -- France -- Thèses et écrits académiques ;Santé publique -- Systèmes d'information -- France -- Thèses et écrits académiques ;Politique sanitaire -- France -- Thèses et écrits académiques Sujet : Régulation ;Politique sanitaire ;Planification ;Organisation hospitalière ;Hôpital ;Gestion hospitalière ;Economie de la santé Sujet Catégorie : ECONOMIE-FINANCES-GESTION
Current location Call number Status Date due Barcode
Bib. Paris
EMP 149.281 CCL.TH.999 En numérisation EMP78030D
Bib. Paris
EMP 149.874 CCL.TH.1034 Available EMP58832D

Thèse : 2001ENMP1018

Publication autorisée par le jury

Bibliogr. 187 réf.

Thèse de doctorat Ingénierie et gestion Paris, ENMP 2001

Le système hospitalier est réputé difficile à gérer, principalement en raison des problèmes liés à la définition et à la mesure de l'activité hospitalière. Or, aujourd'hui, un outil de gestion, le Programme de Médicalisation des Systèmes d'Information (PMSI), semble offrir la possibilité d'une véritable démarche gestionnaire reliant, pour chaque hôpital public, activité médicalement signifiante et ressources engagées. Quel a été l'itinéraire qui a conduit à un tel instrument ? Quels sont aujourd'hui ses modes d'usage? Quelles difficultés rencontre-t-il à saisir la diversité des pratiques hospitalières? Et surtout, quelle est la nature de la politique qui a rendu possible la mise en place et l'inscription durable d'une telle instrumentation ? Au cours de sa genèse, la philosophie d'usage de l'outil a évolué, notamment sous l'influence de certains modèles économiques, d'une perspective de médicalisation du contrôle de gestion à celle de la mise en place d'une politique de régulation. Mais cette politique demande à être complétée, en prenant pleinement en compte le statut de l'outil de gestion, non seulement vecteur d'incitation mais aussi outil d'apprentissage, ces deux fonctions couplées constituant une condition nécessaire de la concrétisation de l'outil PMST. Mais constitue-t-il un savoir actif; c'est-à-dire un savoir permettant de dépasser les règles d'un jeu politique largement critiqué et, symétriquement, de donner naissance à de acteurs nouveaux hospitaliers? Cette question envisagée à partir de plusieurs recherches- interventions, mérite d'être nuancée car il apparaît que cette politique de régulation doit coexister avec une politique de planification. Agissant sur des objets différents, régulation et planification définissent deux formes de gouvernementalité distinctes, peu évidentes à concilier mais qui pourraient être dépassées par une troisième forme de gouvernementalité émergente, définissant un nouvel objet de gouvernement: les trajectoires de patients.

Powered by Koha