Normal view MARC view ISBD view

Competence, specificity and outsourcing [] : impact on the complexity of the contract / Groupe HEC, [Direction de la recherche] ; Jérôme Barthélémy, Bertrand Quélin

Auteur secondaire : : Quélin, Bertrand, ;Barthélemy, Jérôme, 19..-...., docteur en gestion, Auteur secondaire collectivité : Groupe HEC, Jouy-en-Josas, Yvelines, Direction de la recherche, Publication :Jouy-en-Josas : Groupe HEC, Paris : Chambre de commerce et d'industrie, 2002Description : 1 vol. (29-V p.) : tabl., graph. ; 21 cmISBN : 2-85418-759-8.Résumé : Ce papier s'appuie sur la théorie des coûts de transaction et la théorie de la ressource pour analyser les situations contractuelles dans les cas d'externalisation. Cette recherche teste le lien entre les risques associés au contrat (spécificité, incertitude externe) et la complexité contractuelle adoptée par les acteurs économiques. Un construit est ainsi proposé pour exprimer cette complexité : la densité contractuelle. Ce papier développe ainsi une approche originale de trois dimensions de la spécificité : la spécificité transactionnelle, la spécificité intrinsèque et la spécificité relationnelle. Les résultats des tests empiriques montrent que les risques contractuels et les investissements spécifiques réalisés par le passé ont un effet direct sur la densité contractuelle. Finalement, le papier établit que l'externalisation est un mode de gouvernance bilatéral avec un niveau moyen de spécificité qui requiert des garanties contractuelles..Bibliographie: Bibliogr. p. 18-23.Sujet - Nom d'actualité : Coût de transaction Sujet : Ressource ;Externalité ;Coût transaction ;Contrat Sujet Catégorie : ECONOMIE-FINANCES-GESTION
Current location Call number Status Date due Barcode
Bib. Paris
EMP C 149 (759) Available EMP62454D

Bibliogr. p. 18-23

Ce papier s'appuie sur la théorie des coûts de transaction et la théorie de la ressource pour analyser les situations contractuelles dans les cas d'externalisation. Cette recherche teste le lien entre les risques associés au contrat (spécificité, incertitude externe) et la complexité contractuelle adoptée par les acteurs économiques. Un construit est ainsi proposé pour exprimer cette complexité : la densité contractuelle. Ce papier développe ainsi une approche originale de trois dimensions de la spécificité : la spécificité transactionnelle, la spécificité intrinsèque et la spécificité relationnelle. Les résultats des tests empiriques montrent que les risques contractuels et les investissements spécifiques réalisés par le passé ont un effet direct sur la densité contractuelle. Finalement, le papier établit que l'externalisation est un mode de gouvernance bilatéral avec un niveau moyen de spécificité qui requiert des garanties contractuelles.

Powered by Koha