Normal view MARC view ISBD view

Le concept de coût d'usage Putty-Clay des biens durables [] / [CEPII, Centre d'études prospectives et d'informations internationales] ; Marie-Gabriel Foggea et Pierre Villa

Auteur principal collectivité : Centre d'études prospectives et d'informations internationales, France, Auteur secondaire : : Foggea, Marie-Gabriel, ;Villa, Pierre, 1950-....Publication :Paris : Centre d'études prospectives et d'informations internationales, 2002Description : 1 vol. (42 f.) ; 24 cmRésumé : Nous proposons une mesure Putty-Clay du coût d'usage relatif des biens durables. Les ménages choisissent le rapport biens fongibles/biens durables et la durée de vie économique des biens durables en optimisant une fonction d'utilité intertemporelle. Les consommations de biens fongibles sont complémentaires de celles des biens durables. Les biens durables sont remplacés par des biens nouveaux parce qu'ils procurent des services plus importants associés au progrès technique. Il en résulte que le coût d'usage des biens durables est égal au prix relatif des biens durables par rapport aux biens fongibles multiplié par un taux d'actualisation qui dépend de la durée de vie et du taux d'intérêt réel anticipé mesuré par rapport à la croissance des prix et des quantités des biens fongibles. L'estimation d'une fonction de demande de biens durables contrôlée en outre par le coût d'usage relatif du logement montre que le concept est pertinent et que le taux d'intérêt a ainsi un effet négatif sur la consommation de biens durables dont l'élasticité est de l'ordre de 1. Selon cette conceptualisation les achats de biens durables ressemblent de plus en plus à un comportement d'investissement..Bibliographie: Bibliogr. f. 35-37.Sujet - Nom d'actualité : Biens de consommation durables ;Prix Sujet : Durée vie ;Coût Sujet Catégorie : ECONOMIE-FINANCES-GESTION
Current location Call number Status Date due Barcode
Bib. Paris
EMP C 169 (02-09) Available EMP62711D

Bibliogr. f. 35-37

Nous proposons une mesure Putty-Clay du coût d'usage relatif des biens durables. Les ménages choisissent le rapport biens fongibles/biens durables et la durée de vie économique des biens durables en optimisant une fonction d'utilité intertemporelle. Les consommations de biens fongibles sont complémentaires de celles des biens durables. Les biens durables sont remplacés par des biens nouveaux parce qu'ils procurent des services plus importants associés au progrès technique. Il en résulte que le coût d'usage des biens durables est égal au prix relatif des biens durables par rapport aux biens fongibles multiplié par un taux d'actualisation qui dépend de la durée de vie et du taux d'intérêt réel anticipé mesuré par rapport à la croissance des prix et des quantités des biens fongibles. L'estimation d'une fonction de demande de biens durables contrôlée en outre par le coût d'usage relatif du logement montre que le concept est pertinent et que le taux d'intérêt a ainsi un effet négatif sur la consommation de biens durables dont l'élasticité est de l'ordre de 1. Selon cette conceptualisation les achats de biens durables ressemblent de plus en plus à un comportement d'investissement.

Powered by Koha