Normal view MARC view ISBD view

Signification géodynamique des domaines granulitiques [] : la ceinture des granulites de Laponie : une suture de collision continentale d'âge Protérozoïque inférieur (1.9-2.4 Ga) / P. Barbey

Auteur principal : Barbey, Pierre, 19..-Auteur secondaire collectivité : Université de Nancy I, Organisme de soutenancePublication : Rennes : Centre armoricain d'étude structurale des socles, 1986, 35-Rennes : Impr. du CAESSDescription : 1 vol. (283 p.-11 f. de pl.) : ill., cartes ; 30 cmISBN : 2-905532-06-8.Dewey: 550Résumé : Le Bouclier Baltique montre dans sa partie orientale deux ceintures de haut degré de métamorphisme (granulites de Laponie et amphibolites de la Tana), contigües et situées entre deux domaines archéens (cratons d'Inari-Kola et de Laponie méridionale-Karélie). La ceinture de la Tana peut être considérée comme un ensemble volcanique (séries fractionnées tholéiitiques et calco-alcalines) et plutonique (suite anorthositique notamment). La ceinture des Granulites est interprétée comme une série méta-sédimentaire à caractère "flysch" (suite khondalitique), contenant des niveaux de métavolcanites, recoupée par un cortège d'intrusions variées d'affinité tholéiitique et calco-alcaline (complexe charnockitique). Ces deux ceintures d'âge protérozoïque inférieur (1.9 - 2.0 Ga), constituent l'axe de la zone mobile bélomoride. Les gneiss archéens (> 2.5 Ga) portent les traces d'une intense réactivation au Protérozoïque inférieur, témoignant de leur participation à la tectogénèse bélomorienne. Enfin, le caractère épicontinental des formations volcano-sédimentaires du jatulien, leur disposition symétrique accusée par rapport aux Bélomorides, leur âge (1.9 - 2.4 Ga) et leur implication dans la tectonique karélienne montrent leur appartenance au même édifice géotectonique. Nous proposons de ré-interpréter les Bélomorides comme une chaîne par collision (cycle de Wilson), comprenant un bassin géosynclinal (ceintures de la Tana et des Granulites), une plateforme (Jatulien) et un socle archéen ré-activé (gneiss bélomorides). Cette chaîne, la plus ancienne dans laquelle une suture ait pu être localisée est un exemple de choix pour discuter de la signification géodynamique des ceintures granulitiques, en ce qu'elle constitue probablement un jalon entre les orogènes ensialiques et les marges actives.Bibliographie: Bibliogr. p. 233-250. Résumés en français et en anglais.Thèse : .Sujet - Nom d'actualité : Granulite -- Laponie -- Thèses et écrits académiques ;Socle (géologie) ;Tectonique des plaques -- Laponie -- Protérozoïque -- Thèses et écrits académiques Sujet : Fusion partielle ;Bouclier baltique ;Protérozoïque inférieur ;Archéen ;Océanisation ;Croûte continentale ;Chevauchement ;Tectonique tangentielle ;Suture tectonique ;Collision plaque ;Zone mobile ;Reconstitution géodynamique ;Tectonique plaque ;Cordiérite ;Géobarométrie ;Condition pression température ;Association minérale ;Elément lithophile ;Analyse élément trace ;Analyse majeurs ;Géochimie ;Granitogneiss ;Roche métavolcanique ;Roche métasédimentaire ;Ceinture roche verte ;Composition calcoalcaline ;Composition tholéiitique ;Ceinture volcanique ;Cristallisation fractionnée ;Migmatite ;Charnockite ;Khondalite ;Métamorphisme fort ;Ceinture métamorphique ;Faciès granulite ;Granulite ;Roche cristalline ;Pétrologie
Current location Call number Status Date due Barcode
Bib. Fontainebleau
Magasin
EMF 536(7) Available

Bibliogr. p. 233-250. Résumés en français et en anglais

Texte remanié de Thèse d'Etat Sciences naturelles Nancy 1 1982

Le Bouclier Baltique montre dans sa partie orientale deux ceintures de haut degré de métamorphisme (granulites de Laponie et amphibolites de la Tana), contigües et situées entre deux domaines archéens (cratons d'Inari-Kola et de Laponie méridionale-Karélie). La ceinture de la Tana peut être considérée comme un ensemble volcanique (séries fractionnées tholéiitiques et calco-alcalines) et plutonique (suite anorthositique notamment). La ceinture des Granulites est interprétée comme une série méta-sédimentaire à caractère "flysch" (suite khondalitique), contenant des niveaux de métavolcanites, recoupée par un cortège d'intrusions variées d'affinité tholéiitique et calco-alcaline (complexe charnockitique). Ces deux ceintures d'âge protérozoïque inférieur (1.9 - 2.0 Ga), constituent l'axe de la zone mobile bélomoride. Les gneiss archéens (> 2.5 Ga) portent les traces d'une intense réactivation au Protérozoïque inférieur, témoignant de leur participation à la tectogénèse bélomorienne. Enfin, le caractère épicontinental des formations volcano-sédimentaires du jatulien, leur disposition symétrique accusée par rapport aux Bélomorides, leur âge (1.9 - 2.4 Ga) et leur implication dans la tectonique karélienne montrent leur appartenance au même édifice géotectonique. Nous proposons de ré-interpréter les Bélomorides comme une chaîne par collision (cycle de Wilson), comprenant un bassin géosynclinal (ceintures de la Tana et des Granulites), une plateforme (Jatulien) et un socle archéen ré-activé (gneiss bélomorides). Cette chaîne, la plus ancienne dans laquelle une suture ait pu être localisée est un exemple de choix pour discuter de la signification géodynamique des ceintures granulitiques, en ce qu'elle constitue probablement un jalon entre les orogènes ensialiques et les marges actives

Powered by Koha