Normal view MARC view ISBD view

Etude de la répartition des formations sableuses et interprétation des dépôts éoliens dans le Liptako oriental (rép. du Niger) [Texte imprimé] / OUSSEINI ISSA

Auteur principal : OUSSEINI ISSA, AuteurAuteur secondaire : : Rognon, Pierre, 1931-2010, Directeur de thèseLangue :de résumé, Français.Publication :[S.l.] : [s.n.], 1986Description : 233 P. ; 30 cmClassification : 001.E.01.P_001.E.01.Q.02 ; 001.ERésumé : L'ETUDE MORPHOSTRATIGRAPHIQUE DES FORMATIONS QUATERNAIRES DANS LE LIPTAKO ORIENTAL MET EN EVIDENCE UNE CUIRASSE PRIMAIRE ET CINQ FACIES DE CUIRASSES POLYGENIQUES RECOUVRANT DES NIVEAUX D'EROSION ETAGES, QUATRE DEPOTS DUNAIRES SUCCESSIFS ORGANISES EN CORDONS DUNAIRES LONGITUDINAUX ET CINQ TERRASSES ALLUVIALES DISCONTINUES. L'INTERPRETATION DES CARACTERES GRANULOMETRIQUES DES DEPOTS DUNAIRES ET FLUVIATILES MONTRE DES PHASES D'EROSION HYDRIQUE ACCENTUEE ALTERNANT AVEC DES PHASES D'EOLISATION DOMINANTE. L'ANALYSE DES MINERAUX LOURDS REVELE UNE MIXITE D'APPORTS LOCAUX ET LOINTAINS AINSI QU'UNE CONVERGENCE MINERALOGIQUE REMARQUABLE LIEE A L'APPRAUVISSEMENT PAR LES NOMBREUX REMANIEMENTS POLYCYCLIQUES. CETTE EVOLUTION EST CONFIRMEE PAR LA MORPHOSCOPIE DES GRAINS DE QUARTZ A LA LOUPE BINOCULAIRE AT AU M.E.B. LA MICROSCOPIE DES SOLS ET LA MINERALOGIE DES ARGILES RECONSTITUENT LES DIFFERENTS PROCESSUS ET TYPES DE PEDOGENESES QUI ONT MARQUE LES FORMATIONS DUNAIRES. SEULE LA TERRASSE T4 DU NIGER EST DATEE A 2220 B.P., MAIS LES CORRELATIONS MORPHOSEDIMENTOLOGIQUES A L'ECHELLE DE L'AFRIQUE DE L'OUEST FONT ECHELONNER LES NIVEAUX CUIRASSES DU MIOCENE A L'HOLOCENE, LES TERRASSES ALLUVIALES DU PLEISTOCENE INFERIEUR A L'ACTUEL, LES DEPOTS DUNAIRES DEPUIS LE PLEISTOCENE MOYEN.Bibliographie: 9 P.Thèse : .Sujet : Niger ;Quaternaire ;Sédimentation éolienne ;Formation superficielle ;Etude régionale
Current location Call number Status Date due Barcode
Bib. Fontainebleau
Magasin
EMF 538(86-35) Available

1986PA066568

9 P

Thèse de 3e cycle TERRE, OCEAN, ESPACE Paris 6 1986

L'ETUDE MORPHOSTRATIGRAPHIQUE DES FORMATIONS QUATERNAIRES DANS LE LIPTAKO ORIENTAL MET EN EVIDENCE UNE CUIRASSE PRIMAIRE ET CINQ FACIES DE CUIRASSES POLYGENIQUES RECOUVRANT DES NIVEAUX D'EROSION ETAGES, QUATRE DEPOTS DUNAIRES SUCCESSIFS ORGANISES EN CORDONS DUNAIRES LONGITUDINAUX ET CINQ TERRASSES ALLUVIALES DISCONTINUES. L'INTERPRETATION DES CARACTERES GRANULOMETRIQUES DES DEPOTS DUNAIRES ET FLUVIATILES MONTRE DES PHASES D'EROSION HYDRIQUE ACCENTUEE ALTERNANT AVEC DES PHASES D'EOLISATION DOMINANTE. L'ANALYSE DES MINERAUX LOURDS REVELE UNE MIXITE D'APPORTS LOCAUX ET LOINTAINS AINSI QU'UNE CONVERGENCE MINERALOGIQUE REMARQUABLE LIEE A L'APPRAUVISSEMENT PAR LES NOMBREUX REMANIEMENTS POLYCYCLIQUES. CETTE EVOLUTION EST CONFIRMEE PAR LA MORPHOSCOPIE DES GRAINS DE QUARTZ A LA LOUPE BINOCULAIRE AT AU M.E.B. LA MICROSCOPIE DES SOLS ET LA MINERALOGIE DES ARGILES RECONSTITUENT LES DIFFERENTS PROCESSUS ET TYPES DE PEDOGENESES QUI ONT MARQUE LES FORMATIONS DUNAIRES. SEULE LA TERRASSE T4 DU NIGER EST DATEE A 2220 B.P., MAIS LES CORRELATIONS MORPHOSEDIMENTOLOGIQUES A L'ECHELLE DE L'AFRIQUE DE L'OUEST FONT ECHELONNER LES NIVEAUX CUIRASSES DU MIOCENE A L'HOLOCENE, LES TERRASSES ALLUVIALES DU PLEISTOCENE INFERIEUR A L'ACTUEL, LES DEPOTS DUNAIRES DEPUIS LE PLEISTOCENE MOYEN

/COMPLET/

Powered by Koha