Normal view MARC view ISBD view

ETUDE GEOLOGIQUE ET GEOPHYSIQUE DE LA MARGE CONTINENTALE DU SUD MOZAMBIQUE (17**(O)S A 28**(O)S) / PHILIPE LAFOURCADE

Auteur principal : LAFOURCADE, PHILIPE, AuteurLangue :de résumé, Français.Publication :[S.l.] : [s.n.], 1984Description : 2 p ; 30 cmClassification : 001.E ; 001.ERésumé : LA MARGE DU MOZAMBIQUE EST UNE MARGE STABLE OU ALTERNENT DES SEGMENTS EN ARRACHEMENT ET DES SEGMENTS EN COULISSEMENT. SON HISTOIRE GEOLOGIQUE EST ETROITEMENT LIEE A L'EVOLUTION GEODYNAMIQUE DE L'OCEAN INDIEN. APRES UNE PREMIERE PHASE DE DISTENSION ASSOCIEE A L'ECLATEMENT DU CONTINENT DE GONDWANA PRECEDANT L'OUVERTURE DES FRAGMENTS LES PLUS ANCIENS DE L'OCEAN INDIEN (BASSIN DE SOMALIE ET DU MOZAMBIQUE), LA MARGE EST SOUMISE A UNE SUBSIDENCE IMPORTANTE, LA OU LA CROUTE CONTINENTALE A ETE FORTEMENT AMINCIE. C'EST LE CAS DE LA REGION DU ZAMBEZE, SEGMENT EN ARRACHEMENT DE LA MARGE. PENDANT LE CRETACE INFERIEUR A MOYEN UNE DEUXIEME PHASE DE DISTENSION AFFECTE LE SUD DE LA MARGE, PERMETTANT L'INDIVIDUALISATION DES PRINCIPALES UNITES STRUCTURALES DE CETTE REGION (GRABENS N-S, RIDE DE MOZAMBIQUE, BASSIN DE MAPUTO). CETTE PERIODE S'ACCOMPAGNE D'UNE SUBSIDENCE IMPORTANTE SUR LA TOTALITE DE LA MARGE, PERMETTANT L'EDIFICATION D'UNE PREMIERE PLATE-FORME PROGRADANTE DANS LA REGION DU DELTA DU ZAMBEZE. DU CRETACE SUPERIEUR A L'EOCENE, LA CONSTRUCTION DE LA MARGE SE POURSUIT LENTEMENT. LES DISCONTINUITES ENREGISTREES DANS LA SEDIMENTATION A CETTE EPOQUE SONT ASSOCIEES AUX VARIATIONS EUSTATIQUES DU NIVEAU MARIN. A LA FIN DE L'EOCENE, UN BASCULEMENT DE LA MARGE PERMET LA CONSTRUCTION D'UNE DEUXIEME PLATE-FORME PROGRADANTE AU-DESSUS DE LA PREMIERE. CETTE PHASE TECTONIQUE SERA SUIVIE D'UNE SUBSIDENCE IMPORTANTE PENDANT LE MIOCENE MOYEN ET SUPERIEUR DANS LA REGION DU DELTA DU ZAMBEZE.Bibliographie: 7 P.Thèse : .Sujet - Nom d'actualité : Socle (géologie) ;Subsidences (géologie) Sujet - Nom géographique : Gondwana (continent) Sujet : Levé sismique ;Canal Mozambique ;Mozambique ;Océan Indien ;Océanisation ;Méthode acoustique ;Levé géophysique ;Forage ;Paléoécologie ;Microfossile ;Eustatisme ;Graben ;Contrôle tectonique ;Levé magnétique ;Levé gravimétrique ;Sismique réflexion ;Plateforme continentale ;Cénozoïque ;Secondaire ;Extension tectonique ;Géodynamique ;Marge continentale ;Géologie marine
Current location Call number Status Date due Barcode
Bib. Fontainebleau
Magasin
EMF 538(84-65) Available

7 P

Thèse de 3e cycle TERRE, OCEAN, ESPACE Paris 6 1984

LA MARGE DU MOZAMBIQUE EST UNE MARGE STABLE OU ALTERNENT DES SEGMENTS EN ARRACHEMENT ET DES SEGMENTS EN COULISSEMENT. SON HISTOIRE GEOLOGIQUE EST ETROITEMENT LIEE A L'EVOLUTION GEODYNAMIQUE DE L'OCEAN INDIEN. APRES UNE PREMIERE PHASE DE DISTENSION ASSOCIEE A L'ECLATEMENT DU CONTINENT DE GONDWANA PRECEDANT L'OUVERTURE DES FRAGMENTS LES PLUS ANCIENS DE L'OCEAN INDIEN (BASSIN DE SOMALIE ET DU MOZAMBIQUE), LA MARGE EST SOUMISE A UNE SUBSIDENCE IMPORTANTE, LA OU LA CROUTE CONTINENTALE A ETE FORTEMENT AMINCIE. C'EST LE CAS DE LA REGION DU ZAMBEZE, SEGMENT EN ARRACHEMENT DE LA MARGE. PENDANT LE CRETACE INFERIEUR A MOYEN UNE DEUXIEME PHASE DE DISTENSION AFFECTE LE SUD DE LA MARGE, PERMETTANT L'INDIVIDUALISATION DES PRINCIPALES UNITES STRUCTURALES DE CETTE REGION (GRABENS N-S, RIDE DE MOZAMBIQUE, BASSIN DE MAPUTO). CETTE PERIODE S'ACCOMPAGNE D'UNE SUBSIDENCE IMPORTANTE SUR LA TOTALITE DE LA MARGE, PERMETTANT L'EDIFICATION D'UNE PREMIERE PLATE-FORME PROGRADANTE DANS LA REGION DU DELTA DU ZAMBEZE. DU CRETACE SUPERIEUR A L'EOCENE, LA CONSTRUCTION DE LA MARGE SE POURSUIT LENTEMENT. LES DISCONTINUITES ENREGISTREES DANS LA SEDIMENTATION A CETTE EPOQUE SONT ASSOCIEES AUX VARIATIONS EUSTATIQUES DU NIVEAU MARIN. A LA FIN DE L'EOCENE, UN BASCULEMENT DE LA MARGE PERMET LA CONSTRUCTION D'UNE DEUXIEME PLATE-FORME PROGRADANTE AU-DESSUS DE LA PREMIERE. CETTE PHASE TECTONIQUE SERA SUIVIE D'UNE SUBSIDENCE IMPORTANTE PENDANT LE MIOCENE MOYEN ET SUPERIEUR DANS LA REGION DU DELTA DU ZAMBEZE

/COMPLET/

Powered by Koha