Normal view MARC view ISBD view

Hydrogéologie d'un bassin endoréique semi-aride [Texte imprimé] : le bassin versant de la grande Sebkha d'Oran (Algérie) / Moulay Idriss Hassani

Auteur principal : Hassani, Moulay Idriss, 1960-...., AuteurAuteur secondaire : : Sarrot-Reynauld de Cresseneuil, Jean, Directeur de thèseAuteur secondaire collectivité : Université Joseph Fourier, Grenoble, Organisme de soutenanceLangue :de résumé, Anglais ; de résumé, Français.Publication : [S.l.] : [s.n.], 1987Description : 1 vol. (304 p.) : ill., cartes ; 30 cmDewey: 551.48, 21aClassification : 001.E.01.N_001.E.01.N ; 001.ERésumé : Le bassin versant de la Sebkha d'Oran, allongé du Nord-Est au Sud-Ouest, forme un bassin sédimentaire sublittoral. L'étude hydro climatologique confirme un climat de type semi-aride. Les calcaires messiniens constituent le meilleur réservoir hydrogéologique de la région. La corrélation des forages nous a permis de confirmer l'absence de leur continuité sous la Sebkha. Dans la plaine de Mleta ceci a été confirmé par des sondages électriques. L'étude piézométrique de la nappe alluviale révèle une importante sédimentation par les calcaires messiniens au Nord de la Sebkha et une alimentation par les cônes de déjection des oueds dans la Mleta. L'écoulement de la nappe se fait globalement en direction de la Sebkha. L'étude physico-chimique des eaux de la nappe entre Oran et Boutlelis permet une bonne distinction entre les eaux peu minéralisées, à faciès bicarbonaté calcique ou magnesien des calcaires et les eaux très minéralisées, à faciès chloruré soidique des alluvions. L'étude des sources indique la forte influence des évaporites dans les Tessala. Les mécanismes contrôlant la salinisation du bassin versant ont été détaillés ; il en ressort que la Sebkha n'est pas à l'origine de cette salinisation mais en serait plutôt la conséquence.Bibliographie: Bibliogr. p. 275-279.Thèse : .Sujet - Nom d'actualité : Eaux souterraines -- Algérie -- Oran (Algérie ; région) ;Hydrologie -- Algérie -- Oran (Algérie ; région)
Current location Call number Status Date due Barcode
Bib. Fontainebleau
Magasin
EMF 10557-8 Available

1987GRE10125

Bibliogr. p. 275-279

Thèse de 3e cycle Hydrogéologie Grenoble 1 1987 ; 122

Le bassin versant de la Sebkha d'Oran, allongé du Nord-Est au Sud-Ouest, forme un bassin sédimentaire sublittoral. L'étude hydro climatologique confirme un climat de type semi-aride. Les calcaires messiniens constituent le meilleur réservoir hydrogéologique de la région. La corrélation des forages nous a permis de confirmer l'absence de leur continuité sous la Sebkha. Dans la plaine de Mleta ceci a été confirmé par des sondages électriques. L'étude piézométrique de la nappe alluviale révèle une importante sédimentation par les calcaires messiniens au Nord de la Sebkha et une alimentation par les cônes de déjection des oueds dans la Mleta. L'écoulement de la nappe se fait globalement en direction de la Sebkha. L'étude physico-chimique des eaux de la nappe entre Oran et Boutlelis permet une bonne distinction entre les eaux peu minéralisées, à faciès bicarbonaté calcique ou magnesien des calcaires et les eaux très minéralisées, à faciès chloruré soidique des alluvions. L'étude des sources indique la forte influence des évaporites dans les Tessala. Les mécanismes contrôlant la salinisation du bassin versant ont été détaillés ; il en ressort que la Sebkha n'est pas à l'origine de cette salinisation mais en serait plutôt la conséquence

/INCOMPLET/

Powered by Koha