Normal view MARC view ISBD view

Genèse des magmas associés à l'ouverture d'un domaine océanique [] : géochimie des laves du nord-est de l'Afrique (Mer Rouge-Afar) et d'Arabie / Jean-Alix Barrat

Auteur principal : Barrat, Jean-AlixAuteur secondaire collectivité : Université de Rennes 1, Organisme de soutenancePublication : Rennes : Centre armoricain d'étude structurale des socles, 1992Description : 1 vol. (155 p.) : ill ; 30 cmISBN : 2-905532-47-5.Dewey: 350Résumé : L'existence d'un point chaud localisé en Afar est confirmée. Principalement deux composants mantéliques interviennent dans la genèse des laves du sud de la Mer Rouge et d'Afar : un manteau appauvri en LREE et une source présentant des caractéristiques du pôle HIMU. Certains basaltes des plateaux éthiopiens et d'Afar (en particulier ceux émis avant l'ouverture du Golfe de Tadjoura) sont contaminés par la croûte continentale. Les résultats analytiques présentés ici, suggèrent que certains basaltes djiboutiens récents et des laves acides d'Afar sont contaminés par des gabbros hydrothermalisés. A aucun moment ne sont émis de façon massive des basaltes aux caractéristiques attribuables au manteau lithosphérique. Les basaltes d'Arabie ne peuvent pas être intégrés de façon simple au modèle de point chaud unique associé à l'ouverture de la Mer Rouge. L'existence d'un autre point chaud localisé au Nord de Djeddah est une hypothèse à envisager; Volcanism in the Afar area has been shown to be related to a hot-spot activity. Two main mantle reservoirs are sampled by the south Red Sea and Afar basalts : a depleted MORB mantle and an enriched plume-type mantle. ln addition to these two sources, trace element and isotope data suggest involvement of (1) contamination by continental crust in the case of sorne Ethiopian basalts and basalts erupted before the opening of the Gulf of Tadjoura; (2) contamination by hydrothermally altered gabbros for sorne djiboutian basalts and Erta'Ale acidic lavas. Involvement of continental lithospheric mantle during magma genesis is most probably insignificant. The arabian volcanism cannot be easily explained by the Afar hot-spot. The existence of another hot-spot located below Arabia is possible.Bibliographie: Bibliogr. p. 135-145. Résumé en français et en anglais.Thèse : .Sujet - Nom d'actualité : Mélanges (pétrologie) -- Mer Rouge (région) -- Thèses et écrits académiques ;Lave -- Mer Rouge (région) -- Thèses et écrits académiques ;Lave -- Arabie -- Composition -- Thèses et écrits académiques ;Rifts -- Mer Rouge -- Thèses et écrits académiques ;Points chauds (géologie) ;Géochimie isotopique -- Mer Rouge (région) -- Thèses et écrits académiques ;Magmatisme -- Arabie -- Thèses et écrits académiques ;Magmatisme -- Afrique du Nord-Ouest -- Thèses et écrits académiques Sujet : Contamination magmatique ;Manteau ;Elément trace ;Géochimie isotopique ;Basalte ;Magma ;Association magmatique ;Lave ;Expansion fond océanique ;Tectonique plaque Sujet Catégorie : GEOPHYSIQUE/GEOCHIMIE
Current location Call number Status Date due Barcode
Bib. Fontainebleau
Magasin
EMF 536(48) Available EMF07455D

Contient des articles en anglais

Bibliogr. p. 135-145. Résumé en français et en anglais

Texte remanié de Thèse de doctorat Sciences de la Terre Rennes 1 1991

L'existence d'un point chaud localisé en Afar est confirmée. Principalement deux composants mantéliques interviennent dans la genèse des laves du sud de la Mer Rouge et d'Afar : un manteau appauvri en LREE et une source présentant des caractéristiques du pôle HIMU. Certains basaltes des plateaux éthiopiens et d'Afar (en particulier ceux émis avant l'ouverture du Golfe de Tadjoura) sont contaminés par la croûte continentale. Les résultats analytiques présentés ici, suggèrent que certains basaltes djiboutiens récents et des laves acides d'Afar sont contaminés par des gabbros hydrothermalisés. A aucun moment ne sont émis de façon massive des basaltes aux caractéristiques attribuables au manteau lithosphérique. Les basaltes d'Arabie ne peuvent pas être intégrés de façon simple au modèle de point chaud unique associé à l'ouverture de la Mer Rouge. L'existence d'un autre point chaud localisé au Nord de Djeddah est une hypothèse à envisager

Volcanism in the Afar area has been shown to be related to a hot-spot activity. Two main mantle reservoirs are sampled by the south Red Sea and Afar basalts : a depleted MORB mantle and an enriched plume-type mantle. ln addition to these two sources, trace element and isotope data suggest involvement of (1) contamination by continental crust in the case of sorne Ethiopian basalts and basalts erupted before the opening of the Gulf of Tadjoura; (2) contamination by hydrothermally altered gabbros for sorne djiboutian basalts and Erta'Ale acidic lavas. Involvement of continental lithospheric mantle during magma genesis is most probably insignificant. The arabian volcanism cannot be easily explained by the Afar hot-spot. The existence of another hot-spot located below Arabia is possible

Powered by Koha