Normal view MARC view ISBD view

L'altération des komatiites [] / Yann Lahaye

Auteur principal : Lahaye, YannAuteur secondaire collectivité : Université de Rennes 1, Organisme de soutenancePublication :Rennes : Géosciences Rennes, 1995Description : 1 vol. (215-[18] p.) : ill. ; 30 cmISBN : 2-905532-63-7.Dewey: 350Résumé : Dans le but de tester la capacité des komatiites à préserver leur composition géochimique et isotopique (Sr,Nd, 0) primaire, caractéristique du manteau archéen, les coulées basaltiques et komatiitiques des ceintures de roches vertes de l'Abitibi et de Barberton ont été étudiées. Les komatiites peu altérées ont des compositions géochimiques compatibles avec le fractionnement de l'olivine ; seuls les éléments alcalins sont mobilisés. Dans les komatiites plus altérées, les concentrations en High Field Strength Element (HFSE) par rapport aux Terres Rares (REE) produisent des anomalies variables à l'intérieur des coulées. Ces anomalies sont produites par le fractionnement des phases mantelliques de haute pression et/ou la mobilité de ces éléments par les fluides hydrothermaux. Les mobilités géochimiques et les perturbations tardives des systèmes isotopiques (Sr, Nd, 0) à l'échelle de la roche totale sont expliquées par des processus d'échange isotopique et par le fractionnement tardif des éléments en traces. Afin de déterminer la composition isotopique initiale de ces coulées komatiitiques, les compositions isotopiques en Néodyme et Oxygène ont été mesurées sur des minéraux primaires. A partir de ces données, il apparait que la source des komatiites d'Alexo (Abitibi) à une valeur ENd(T) supérieure à celle obtenue sur les basaltes. Ces différences isotopiques en neodyme s'intègrent dans un modèle de plume mantellique pour la genèse des komatiites. De même, les pyroxènes de Barberton de la formation de Weltevreden ont une valeur ENd (T) systématiquement supérieure ou égale aux valeurs obtenues sur roche totale dans les autres formations. Les principaux facteurs qui contrôlent les mobilités géochimiques dans les komatiites altérées sont (1) la composition du fluide, (2) leurs faibles concentrations initiales en éléments en traces, (3) la nature des phases secondaires qui concentrent les éléments en traces et (4) leur texture; To test the capacity of komatiites to preserve the geochemical and isotopic (Sr, Nd, 0) signatures of their source in the Archean mantle, alteration of komatiitic basalts and komatiites flows from two weIl studied greenstone belts : Abitibi (Alexo, Texmont) and Barberton (Komati, Mendon and Weltevreden Formation) were studied. The best preserved komatiites have major and trace element concentrations compatible with olivine fractionation. Only alkali elements (Rb, Sr, K, Na) are mobilized. ln more altered komatiites, the ratios of High-Field-Strength-Elements (HFSE) to Rare Earth Elements (REE) are variable, producing variable within-flow anomalies. These are due to mobility of these elements during hydrothermal alteration rather than to fractionation of high-pressure mineraIs as suggested by other authors. However weIl preserved komatiites from Barberton have trace element ratios compatible with the fractionation of majorite. To obtain the original isotopic composition of these komatiitic flows, Nd and oxygen isotopic compositions were measured on primary mineraIs. From isotopic data on primary pyroxenes it appears that the source of the Alexo komatiites (Abitibi) have an initial Nd isotopic value which is higher than the value obtained on basalts from the same region. These differences are compatible with a plume model for komatiite genesis. Pyroxenes from the Weltevreden Formation in Barberton gave an initial Nd isotopic value higher than other whole rocks from Barberton. Geochemical mobility and later perturbations of isotopic systems such as Nd, Sr, 0 on a whole rock scale are explained by isotopic exchange and by later trace element fractionation. The main factors that control syn- to post- geochemical mobility in altered komatiites are (1) the composition of the hydrothermal fluid, (2) the low initial trace element concentrations of komatiites, (3) the nature of the secondary phases which concentra te these trace elements and (4) volcanic textures and structures.Bibliographie: Bibliogr. p. 195-214. Résumés en français et en anglais.Thèse : .Sujet - Nom d'actualité : Komatiite -- Thèses et écrits académiques ;Éléments traces -- Thèses et écrits académiques ;Altération hydrothermale Sujet : Ceinture roche verte ;Rb Sr ;Sm-Nd ;Analyse élément trace ;Géochimie isotopique ;Echange ion ;Manteau ;Archéen ;Komatiite Sujet Catégorie : ROCHES CRISTALLINES/GEOCHIMIE
Current location Call number Status Date due Barcode
Bib. Fontainebleau
Magasin
EMF 536(64) Available EMF03872D

Contient des articles en anglais

Bibliogr. p. 195-214. Résumés en français et en anglais

Texte remanié de Thèse de doctorat Géologie Rennes 1 1995

Dans le but de tester la capacité des komatiites à préserver leur composition géochimique et isotopique (Sr,Nd, 0) primaire, caractéristique du manteau archéen, les coulées basaltiques et komatiitiques des ceintures de roches vertes de l'Abitibi et de Barberton ont été étudiées. Les komatiites peu altérées ont des compositions géochimiques compatibles avec le fractionnement de l'olivine ; seuls les éléments alcalins sont mobilisés. Dans les komatiites plus altérées, les concentrations en High Field Strength Element (HFSE) par rapport aux Terres Rares (REE) produisent des anomalies variables à l'intérieur des coulées. Ces anomalies sont produites par le fractionnement des phases mantelliques de haute pression et/ou la mobilité de ces éléments par les fluides hydrothermaux. Les mobilités géochimiques et les perturbations tardives des systèmes isotopiques (Sr, Nd, 0) à l'échelle de la roche totale sont expliquées par des processus d'échange isotopique et par le fractionnement tardif des éléments en traces. Afin de déterminer la composition isotopique initiale de ces coulées komatiitiques, les compositions isotopiques en Néodyme et Oxygène ont été mesurées sur des minéraux primaires. A partir de ces données, il apparait que la source des komatiites d'Alexo (Abitibi) à une valeur ENd(T) supérieure à celle obtenue sur les basaltes. Ces différences isotopiques en neodyme s'intègrent dans un modèle de plume mantellique pour la genèse des komatiites. De même, les pyroxènes de Barberton de la formation de Weltevreden ont une valeur ENd (T) systématiquement supérieure ou égale aux valeurs obtenues sur roche totale dans les autres formations. Les principaux facteurs qui contrôlent les mobilités géochimiques dans les komatiites altérées sont (1) la composition du fluide, (2) leurs faibles concentrations initiales en éléments en traces, (3) la nature des phases secondaires qui concentrent les éléments en traces et (4) leur texture

To test the capacity of komatiites to preserve the geochemical and isotopic (Sr, Nd, 0) signatures of their source in the Archean mantle, alteration of komatiitic basalts and komatiites flows from two weIl studied greenstone belts : Abitibi (Alexo, Texmont) and Barberton (Komati, Mendon and Weltevreden Formation) were studied. The best preserved komatiites have major and trace element concentrations compatible with olivine fractionation. Only alkali elements (Rb, Sr, K, Na) are mobilized. ln more altered komatiites, the ratios of High-Field-Strength-Elements (HFSE) to Rare Earth Elements (REE) are variable, producing variable within-flow anomalies. These are due to mobility of these elements during hydrothermal alteration rather than to fractionation of high-pressure mineraIs as suggested by other authors. However weIl preserved komatiites from Barberton have trace element ratios compatible with the fractionation of majorite. To obtain the original isotopic composition of these komatiitic flows, Nd and oxygen isotopic compositions were measured on primary mineraIs. From isotopic data on primary pyroxenes it appears that the source of the Alexo komatiites (Abitibi) have an initial Nd isotopic value which is higher than the value obtained on basalts from the same region. These differences are compatible with a plume model for komatiite genesis. Pyroxenes from the Weltevreden Formation in Barberton gave an initial Nd isotopic value higher than other whole rocks from Barberton. Geochemical mobility and later perturbations of isotopic systems such as Nd, Sr, 0 on a whole rock scale are explained by isotopic exchange and by later trace element fractionation. The main factors that control syn- to post- geochemical mobility in altered komatiites are (1) the composition of the hydrothermal fluid, (2) the low initial trace element concentrations of komatiites, (3) the nature of the secondary phases which concentra te these trace elements and (4) volcanic textures and structures

Powered by Koha