Normal view MARC view ISBD view

Contribution de la géochimie à l'étude d'un aquifère alluvial de montagne [Texte imprimé] : cas de la vallée d'Aoste-Italie / présentée par Jean-Paul Novel

Auteur principal : Novel, Jean-Paul, AuteurAuteur secondaire collectivité : Université Pierre et Marie Curie, Paris, 1971-2017, Organisme de soutenanceLangue :de résumé, Français.Publication : [S.l.] : [s.n.], 1995Description : 1 vol. (189 p.) : 30 cmRésumé : LA GESTION DE LA RESSOURCE EN EAU EN MILIEU ALLUVIONNAIRE DE MONTAGNE, NECESSITE UNE DEFINITION A LA FOIS DE L'ORIGINE ET DE LA DYNAMIQUE DES ECOULEMENTS SOUTERRAINS DANS CE TYPE D'AQUIFERE. CETTE DEFINITION IMPLIQUE PAR CONSEQUENT LA PRISE EN CONSIDERATION DES AUTRES COMPARTIMENTS DU SYSTEME HYDROLOGIQUE DU DOMAINE MONTAGNARD, C'EST-A-DIRE LES PRECIPITATIONS, LE RESEAU DE SURFACE ET LES AQUIFERES DE VERSANT. L'ETUDE HYDROGEOLOGIQUE DE L'AQUIFERE ALLUVIAL DE LA PLAINE D'AOSTE (ITALIE), PRIS COMME REFERENCE POUR LES ALPES ITALO-FRANCO-SUISSES, S'APPUIE EN PARTICULIER SUR L'UTILISATION DE DEUX ISOTOPES DE LA MOLECULE D'EAU: L'OXYGENE-18 ET LE TRITIUM. LE SIGNAL D'ENTREE EN OXYGENE-18 FOURNI PAR LES PRECIPITATIONS PRESENTE UNE GRANDE VARIABILITE DUE AU CONTEXTE OROGRAPHIQUE ET CLIMATIQUE. DANS LES AQUIFERES DE VERSANT, LES CIRCULATIONS PREFERENTIELLES LIEES A UNE FRACTURATION PLUS OU MOINS PROFONDE, REALISENT UNE HOMOGENEISATION ABOUTISSANT A UN SIGNAL DE SORTIE TRES TAMPONNE, CE QUI EXPLIQUE LA STABILITE ET L'UNIFORMITE DES VALEURS RELEVEES DANS LE MILIEU ALLUVIAL. L'OUTIL PRINCIPAL PERMETTANT UNE DISTINCTION ENTRE LES DIFFERENTES CIRCULATIONS S'EST AVERE ETRE LE TRITIUM, DONT LES VARIATIONS SAISONNIERES CONSTITUENT UN EXCELLENT TRACEUR DES ECOULEMENTS SOUTERRAINS.Bibliographie: Bibliogr. p. 168-172.Thèse : .Sujet - Nom d'actualité : Hydrogéologie -- Italie -- Val d'Aoste (Italie) Sujet : Indicateur géochimique ;Mécanisme écoulement ;Hydrodynamique ;Nappe alluvion ;Systeme aquifère ;Hydrogéologie
Current location Call number Status Date due Barcode
Bib. Fontainebleau
Magasin
EMF 538(95-26) Available EMF03427D

Bibliogr. p. 168-172

Thèse de doctorat Hydrologie-Hydrogéologie Paris 6 1995

LA GESTION DE LA RESSOURCE EN EAU EN MILIEU ALLUVIONNAIRE DE MONTAGNE, NECESSITE UNE DEFINITION A LA FOIS DE L'ORIGINE ET DE LA DYNAMIQUE DES ECOULEMENTS SOUTERRAINS DANS CE TYPE D'AQUIFERE. CETTE DEFINITION IMPLIQUE PAR CONSEQUENT LA PRISE EN CONSIDERATION DES AUTRES COMPARTIMENTS DU SYSTEME HYDROLOGIQUE DU DOMAINE MONTAGNARD, C'EST-A-DIRE LES PRECIPITATIONS, LE RESEAU DE SURFACE ET LES AQUIFERES DE VERSANT. L'ETUDE HYDROGEOLOGIQUE DE L'AQUIFERE ALLUVIAL DE LA PLAINE D'AOSTE (ITALIE), PRIS COMME REFERENCE POUR LES ALPES ITALO-FRANCO-SUISSES, S'APPUIE EN PARTICULIER SUR L'UTILISATION DE DEUX ISOTOPES DE LA MOLECULE D'EAU: L'OXYGENE-18 ET LE TRITIUM. LE SIGNAL D'ENTREE EN OXYGENE-18 FOURNI PAR LES PRECIPITATIONS PRESENTE UNE GRANDE VARIABILITE DUE AU CONTEXTE OROGRAPHIQUE ET CLIMATIQUE. DANS LES AQUIFERES DE VERSANT, LES CIRCULATIONS PREFERENTIELLES LIEES A UNE FRACTURATION PLUS OU MOINS PROFONDE, REALISENT UNE HOMOGENEISATION ABOUTISSANT A UN SIGNAL DE SORTIE TRES TAMPONNE, CE QUI EXPLIQUE LA STABILITE ET L'UNIFORMITE DES VALEURS RELEVEES DANS LE MILIEU ALLUVIAL. L'OUTIL PRINCIPAL PERMETTANT UNE DISTINCTION ENTRE LES DIFFERENTES CIRCULATIONS S'EST AVERE ETRE LE TRITIUM, DONT LES VARIATIONS SAISONNIERES CONSTITUENT UN EXCELLENT TRACEUR DES ECOULEMENTS SOUTERRAINS

Powered by Koha